Faites entrer l'exclusif !

Publié le par Selda Prey

Un nouwwweau pays, pour une nouwwwelle wwwie…
Souvenez-vous, il y a quelques semaines circulait sur la toile une vidéo au titre sibyllin « Une nouwwwelle wwwie ? ». Pour ceux qui l’ont ratée, la voici :
 

Plus qu’une vidéo, nous pouvions croiser au détour d’une rue, dans des lieux prestigieux ou inconnus voire perdus, des WWW sur une porte, une boîte aux lettres, une station de métro, un tracteur ou encore une mare… en France mais également à l’étranger ! New York, Montréal, Miami, Sofia, Londres ou en encore en Egypte… Un compte Flickr a été ouvert pour recenser toutes les photos.

Chacun est venu apporter sa petite pierre à l’édifice, qui pour le jeu, qui pour percer le mystère des WWW tantôt adossé à Wordpress, Volkswagen, ou encore à la lutte contre Hadopi voire pour les 20 ans du World Wide Web.

Aujourd’hui la révélation de ce buzz nous mène vers un media social, un nouwwweau pays numérique… sous la forme d’une mini-fiction.



Le monde, et plus particulièrement la France, connaît une vague de disparitions inexpliquées. Une nouvelle émission de télé-réalité, spécialisée dans les enquêtes, se penche sur ce mystère. Seuls indices tangibles laissés par les disparus : des stickers WWW et un billet pour... l'Auwwwergne.

« Faites entrer l’exclusif », nouvelle émission de télé-réalité mène l’enquête sur le mystère des WWW. Cette première… émission ? Ou plutôt rush de l’émission que Michel, le cadreur, a mis sur Internet à l’insu du présentateur-enquêteur ? Quoi qu’il en soit ce premier épisode pose les personnages et renforce cette enquête qui… nous dit-on, montera en puissance dans la dérision.

C’est la région Auvergne qui est à l’origine de ce buzz et fait montre d’une grande ouverture d’esprit et surtout… d’auto-dérision. L’Auvergne, première région 100% numérique (et oui ! Tout le monde peut accéder au haut débit dans cette région que l’on qualifie facilement de perdue) depuis mars 2009, offre également une nouvelle plateforme communautaire ouverte à tous.

Portant les valeurs du numérique, le concept s’appuie sur une mini-fiction diffusée sur le web, ainsi qu’un média social adossé à un réseau social, une plate-forme de blogs, une WebTV participative et des fonctions de “micro-blogging”. Sorte de « Facebook décalé » développé en logiciel libre (WordpressMu + BuddyPress), auwwwergne.com a ainsi vocation à être une véritable interface d’interconnexion privilégiée entre auwwwergnats.

Site composite, ce nouveau pays agrège les contributions de ses membres qu’elles proviennent des différents blogs de la plateforme ou de la toile auvergnate. La vie du site sera rythmée tout au long de l’année par des concours, des animations et la mise en avant des créations originales de tous les auwwwergnats qui souhaiteront exprimer leurs talents, mutualiser leurs savoirs, partager leurs fous-rires…


Encore en phase de bêta-test, la plateforme compte à ce jour 41 blogs et 48 membres. Elle a été officiellement ouverte, il y a cinq jours seulement et l'on sent encore le tâtonnement des membres.

Un bon début, j’espère que les prochains épisodes seront à la hauteur de la promesse. Pour en avoir eu un faible aperçu, je n’ai aucun doute là-dessus ! Vous aussi faites sécession et rejoignez la communauté en terre auwwwergnate !

Vous pouvez en savoir plus en les contactant par mail. Sont très sympa !

Publié dans A la Une

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Selda 14/04/2009 23:54

:o)Dont l'auteur d'ailleurs est devenu auwwwergnat ! ;o)

Tvu 14/04/2009 16:32

Suis étourdie...Voici le lien: http://www.lolomolubdo.com/article-30152411.html

Tvu 14/04/2009 16:30

Je ne résiste pas à t'envoyer ce lien. L'Auvergne est une si belle région