Le surréalisme urbain

Publié le par Selda Prey

Mouvement libre né à Babylone ou Troie, avec les Tours de Babel ou de Pise, le surréalisme urbain, par réaction à notre univers consumériste, aime montrer la fragilité de nos édifices. En tout état de cause, il affirme qu’il peut y avoir effusions entre les passants - en dehors des Coupes du monde de football. - Extraits du Manifeste

C’est en me rendant à un déjeuner dans Paris, que je suis tombée sur cet immeuble surprenant. Déformé, tordu, il s’érige tout en hauteur sur l’avenue Georges V. Le groupe foncier Bleecker entreprend de grands travaux pour rénover son futur siège social. Séduit par le talent d’Athem le groupe a décidé de lui confier l’habillage de son siège en chantier.

montremolleAthem a imaginé recouvrir l’immeuble d’un trompe-l’oeil étonnant. La société a fait appel au plasticien Pierre Delavie, qui a décidé de revisiter le principe de la montre molle de Dali. L’effet est spectaculaire. Sur la toile imprimée de la photographie grandeur nature de l’immeuble authentique, les perspectives déraillent, gondolent. Corniches et balcons se tordent… sous le regard ensorcelé des passants. L’immeuble semble réel mais complètement déformé : du surréalisme urbain à l’état pur.




Cela fait un moment que ce chantier est en place, mais je l’ai découvert depuis peu. Un spectacle réellement troublant, où l’on se demande ce que l’on a bien pu ingérer pour avoir une telle vision… Le trompe-l’œil est une pure merveille.

Pour en savoir plus : 39GeorgesV 

Publié dans A la Une

Commenter cet article

Spirit Of Boz 10/12/2007 09:31

Surréaliste ou fantastique, le résultat est extraordinaire. Avec le slideshow, on a l'impression de voir l'immeuble onduler, se métamorphoser devant nos yeux. Une maison ivre...Dommage en effet que l'effet n'est que temporaire. Une telle construction en dur ajouterait un peu de sel dans ce paysage urbain.

Milla 09/12/2007 23:44

Jolie curiosité en effet, quel constraste avec le classissisme haussmanien, oui Hub, construction molle de Dali sans les haricots bouillis ;-) , voilà qui devrait faire plaisir au roi soleil lol

Selda Prey 09/12/2007 22:23

C'est vraiment troublant quand on ne s'y attend pas et en arrivant de loin, tu perçois du regard quelque chose qui cloche, sans prêter plus attention... Puis c'est la révélation et tu ne peux qu'observer plus avant en frottant tes yeux :opGénial ton lien hub !Je pense qu'en effet "fantastique" est approprié.Mais n'y connaissant rien... En tout cas, ça me parle :o)Et en vrai c'est encore plus troublant ;o)

Noah Norman 09/12/2007 11:19

ça a un effet boeuf ! Dommage que la restauration de l'immeuble ne se fasse pas ainsi ;-) Une curiosité à visiter, Paris en manque.Du fantastique mais dans une approche happening plutôt.

hub 08/12/2007 13:21

Idéal pour désaouler en effet ;op
Perso je trouve cette interprétation de la réalité plus "fantastique" que "surréaliste", le surréalisme étant une approche libératrice de la pensée et de l'esprit faisant fi de l'esthétisme académique, donc trés encré dans son époque. Ayant perdu son aspect révolutionnaire le surréalisme est aujourd'hui totalement dépassé.
Je vois ici au contraire une recherche esthétique trés réfléchie, s'inspirant peut-être des montres molles de Dali quant à la forme, mais dépourvue de fond.
Le "fantastique" ratissant plus large, moins théorisé, me semble plus adapté aujourd'hui pour décrire ce que je vois là.

Dommage que cet ensemble destiné à masquer des travaux ne soit pas pérène.
Il existe cependant une vraie maison complètement gondolée reflètant la même démarche, elle se trouve à Sopot en Pologne, station balnéaire à côté de Gdansk.
J'ai cherché avec Gogol, c'est tout ce que j'ai trouvé...une fois sur le blog il faut descendre dans la page:

http://www.vivandkat.info/dotclear/index.php?p3&PHPSESSID=1a79c5d153743dc2cfdc0bd016f1ce2d