Droits des enfants : la vision des Français

Publié le par Selda Prey

Pour clore cette journée internationale des droits de l’enfant, une enquête demandée par l’UNICEF a été publiée par TNS Sofres portant sur l’opinion des Français concernant les Droits des enfants et l’image des jeunes. Une première enquête avait été menée en 1999, un regard croisé est possible et définit l’évolution de ces opinions.

Les Droits des enfants dans le monde
14% des Français adultes pensent que les droits de l’enfant dans le monde sont moins bien respectés qu’il y a 10 ans, soit 3 points de plus que lors de la première enquête. 38% pensent au contraire qu’ils sont mieux respectés.

Le regard des jeunes (15-18 ans) est plus optimiste, 58% d’entre eux pensent qu’ils sont mieux respectés. Ce sont les personnes les plus âgées, 65 ans et plus, qui ont une vision la plus négative.

scolarisation.jpgPour les adultes, les droits les plus importants à faire respecter sont le droit d'être protégé contre la violence et l'exploitation sexuelle (85%), le droit d'avoir suffisamment à manger pour vivre (78%) et le droit de pouvoir aller à l’école (64%). Les priorités ont changé comparé à la première enquête, où venaient en tête ; l’alimentation, la sécurité et la santé.

Il est intéressant de voir que pour les jeunes, la priorité est la scolarisation (85%), puis l’alimentation et enfin la sécurité. Le même tiercé que les adultes mais dans un ordre différent.


Perception de la situation des enfants et des jeunes en France
Les adultes pensent qu’il est répandu que les enfants ne puissent partir en vacances (74%), se fassent racketter (71%) et subissent des violences sexuelles (55%).

Les jeunes voient les deux premières situations de la même manière mais avec un pourcentage plus faible (65% et 62%), mais ont mis le manque d’argent pour aller à la cantine en troisième position (47%).

Les jeunes sont globalement plus positifs que les adultes sur leur propre situation, sauf sur le regard que porte la société sur eux. Les adultes sont par contre très pessimistes sur leur perspective d’avenir.


unicef-ECOUTONS-LES-ENFANTS.jpg Instances de prise en compte de l’avis et des droits des enfants
19% des adultes, soit 7 points de plus qu’il y a 8 ans, pensent que les adultes écoutent et prennent en compte l’avis des enfants trop souvent. 48% pas assez souvent contre 50% pour les jeunes.

Les adultes semblent penser que le Défenseur des enfants, médiateur qui suggère ou modifie des lois, est utile (81%), tout comme les jeunes pour 84% d’entre eux, même si ces derniers relativisent plus son rôle.

34% des adultes et 25% des jeunes ont entendu parler de la Convention internationale des Droits de l’enfant.


Réalisée en octobre 2007, cette enquête montre que les faits-divers relayés par les media jouent énormément sur l’avis de la population adulte qui a un regard bien plus pessimiste que les jeunes.


Et comme je m’absente quelques jours, travail oblige, je partage avec vous la chanson qui ne veut plus quitter ma tête. À écouter jusqu’au bout…

Le gros Ours – Oldelaf et Monsieur D de l’album Chansons cons

Cet objet nécessite un plugin pour être lu ou le fichier n'est pas accessible.
Vous pouvez tenter d'ouvrir directement le fichier par ce lien.


Ne me remerciez pas …

Publié dans Société

Commenter cet article

Shamael 09/12/2007 09:28

Je vous promets qu'il y a pire en matiere de chanson qui vous pollue le cerveau. . . Celle la a au moins l'avantage d'etre con volontairement.

Selda Prey 24/11/2007 17:44

D'où le "à écouter jusqu'au bout" ;o)Nan mais croyez pas que si j'ai une chanson en tête elle sera mirifique !Depuis quand chantonne-t-on les meilleures ? :opMais je vous rassure, il y en a d'autres... :o))

Noah Norman 23/11/2007 18:22

Loll, la photo illustre bien la "Con vent sion" Internationale des Droits de l'Enfant ;-)Bonne pause, Selda

hub 21/11/2007 23:33

C'est la fin de la chanson qui me plait le plus, le reste est un peu lourdingue... j'ai déjà oublié, je ne veux pas l'avoir dans le crâne! ;o)

Ravi de constater que pour les enfants du monde la priorité est la scolarité ce qui fait qu'ils sont plus lucide que les adultes, parce qu'enfin, n'est-ce pas la clée de la solution de tous les problèmes, ou presque?

Les adultes en général ont une tendance à ne faire que constater les maux et les soigner séparément en les montant en épingle par le truchement des médias, sans vouloir réellement se poser la question de leur l'origine, sans doute plus difficile à attaquer. Cela ne cache t-il pas une forme de fuite devant leurs responsabilités?
Pas étonnant ensuite que de plus en plus d'adultes pensent que l'on écoute trop souvent l'avis des enfants...Mais il est vrai que de ne pas écouter l'autre, celui qui ne vous ressemble pas, ou trop peut être, mais sur lequel vous avez un pouvoir est une tendance qui est dans l'air du temps. :o/

Milla 21/11/2007 20:15

je ne te remercie pas pour ce sacré nounours non, et j'ose espérer qu'il ne va pas m'emprisonner la cervelle, sans quoi lolbon les adultes sont péssimistes, mais curieux quand même, avec le temps les droits entre parentgèses ont quand même fait évoluer les moeurs et les conditions d'existence des enfants, quoique, aimer ses enfants est une obligation... étonnant que les besoins depremières nécessité passent après les violences, un gosse qui ne mange pas meurt de faim, pas très logique !eh bien bon courage pour le boulot, je passe aussi a une autre phase, compta bilan de fin d'année enfin bref la grosse tete lol