The face of Selda on the book

Publié le par Selda Prey

Un petit billet pour vous informer que je suis actuellement en pleine exploration de Facebook. Ayant reçu une invitation de l’un de mes amis, après un moment de grognement, j’ai fini par jeter un œil sur ce réseau social.

fessebouc.jpg
Qu’on se le dise, je n’ai jamais apprécié tous ces réseaux dont le but ultime est de savoir qui a la plus longue… liste d’amis.

Or, quelle ne fut pas ma surprise de voir son utilisation première détournée par certains utilisateurs. Si j’ai bien compris que Facebook n’a strictement aucun intérêt pour certains internautes, d’autres semblent avoir su y ajouter une valeur ajoutée.

Dans l’optique d’un prochain article, vous présentant le résultat de mon analyse, si vous pensez avoir su optimiser l’usage de Facebook pour une utilisation personnelle ou professionnelle, n’hésitez pas à m’en informer.

Vous m’y trouverez sous mon pseudo Selda Prey, ne cherchez aucun exemple sur mon profil, c’est celui des autres qui m’intéresse. Je teste quelques applications que l’on me soumet, je réponds à quelques invitations à rejoindre un groupe ou une cause à soutenir… Enfin les petits gadgets que l’on retrouve disséminés un peu partout.

Mon adresse mail est disponible pour ceux qui veulent m’expliquer leur usage au-delà des apparences. Voici pour le spoiler. Un prochain billet sur Facebook et son usage personnel et professionnel.


NB : il y a actuellement une conversation dans le réseau France qui me rappelle étrangement le billet L’image de l’homme dans la publicité. Moi qui pensais être dans la caricature…

Publié dans Narcisse

Commenter cet article

Selda Prey 12/11/2007 23:27

Tout à fait !C'est bien pour cela que je n'aime pas la foule non plusMais ça allait de soi... ;o)

hub 12/11/2007 23:25

...Et comme la foule est pleine de gens, on devrait pouvoir s'entendre. ;o)

Selda Prey 12/11/2007 22:30

Moi, j'aime pas les gens :op

hub 12/11/2007 22:10

Moi, j'aime pas la foule. ;o)

Selda Prey 11/11/2007 22:02

Tu n'es pas obligé de remplir les casesSinon crois moi, je ne m'y serais pas inscrite même pour tester et comprendre ce phénomène.