L'art du maquillage

Publié le par Selda Prey

Comme promis en d’autres terres… Un article sur l’art du maquillage.
J’interdis formellement à ceux qui me connaissent de glousser à la lecture de cet article !
Pour les autres : ben quoi ? Je suis une fille non ?

Le maquillage
eloge.jpgIl a pour but d’idéaliser la femme, de la rassurer et de donner une nouvelle dimension à son pouvoir de séduction, nous dit le site du maquillage : Maquillage Conseils

Mais « Le maquillage est le linceul de la beauté » affirme l’écrivain Tahar Ben Jelloun dans L’auberge des pauvres.

Tandis que Camille Saint-Jacques nous explique que c’est "un art du compromis, de l'ouverture, un jeu bienveillant plutôt qu'un artifice trompeur", dans son livre Eloge du maquillage.


Se maquiller ou pas ? Telle aurait pu être la question. Mais en fait, vous faites bien comme vous voulez hein ! Sachez seulement, d’après ce que j’ai pu observer, que le maquillage est un art addictif, qui prend du temps et peut causer bien des soucis. À l’inverse, il peut être révélateur d’une nouvelle personnalité, en bien ou en mal… Il vous fera vous sentir bien, plus « femme » ou au contraire créera un tel malaise que vous serez bien plus « gauche » qu’à la normale. Comme tout produit, l’abus est néfaste.

Les accessoires
Les éponges
Non, vous n’allez pas dégraisser votre peau avec, ni frotter comme une malade pour faire partir la petite ridule qui a osé venir vous narguer.
Utilisées pour le fond de teint, elles permettent de le doser correctement.
Tapotez ou lissez, en ayant préalablement humidifié l’éponge en latex si c’est un fond de teint fluide ou crème.

Mon conseil : Par pitié les filles, n’oubliez pas que vous avez également un cou ! Il n’y a rien de plus horrible qu’un fond de teint appliqué sur l’ensemble du visage avec un cou tout blanc. Summum de la perfection, la limite d’application bien plus épaisse voire dégoulinante, juste en dessous du menton… Comment dire ? Beurk !

Les pinceaux
Laissez ceux de votre petit frère, le but n’est pas de vous peinturlurer.
Ah les pinceaux ! Accessoire indispensable ! Mais un seul ne suffira pas ! Il vous en faut un pour la poudre, le blush, les cils et sourcils, les lèvres et les paupières.
Evitez le synthétique, choisissez ceux en vrai poil.

Mon conseil
 : Euh… je n’en ai pas ! Mais promis, un jour j’essaierai…

Les Houpettes
Rien à voir avec les choupinettes, et le houx n’a pas d’odeur. (Comprenne qui pourra)
A utiliser pour les poudres libres ou compactes, pour un fini velouté
Choisissez un disque en mousse de bonne qualité pour qu’il dure plus longtemps et ne peluche pas, et tapotez délicatement le visage.

Mon conseil : Voir plus haut avec le fond de teint. N’en mettez pas trois tonnes non plus, et utilisez un pinceau pour enlever l’excédent plutôt que de rajouter une couche là où il y en a moins.

recourbecils.jpg
Là vous avez l’essentiel. Mais on peut pousser plus loin encore en allant jusqu’à la permanente des cils (on en apprend tous les jours). Il existe des recourbe-cils avec mâchoire en caoutchouc de préférence, des faux cils colorés, l’indispensable taille-crayon, et bien sûr la pince à épiler.


Les techniques par étapes

Le teint
En jouant sur le teint, vous pourrez affiner votre visage, lui donner du volume, atténuer les traits tirés, allonger le menton, affiner le nez, atténuer les rougeurs, dissimuler les tâches, les boutons, allonger le cou, redonner de l’éclat et atténuer les rides.

1. Préparer la peau
Ne pensez pas que l’on puisse comme ça, impunément se permettre de se maquiller sans avoir préparer la peau. Non, pour la toute première fois prévoyez quelques jours de préparation. La peau doit être nettoyée, adoucie et hydratée.

2. Le pré-maquillage
Hé ho ! Faut pas rêver ! C’est tout un art ! Faut pas croire !
Le pré-maquillage est l’utilisation des bases. C’est ainsi que l’on nomme l’utilisation de ces petits produits qui effacent les imperfections telles que les cernes (on peut aussi dormir), les tâches (se laver en frottant plus fort ne changera rien), les rougeurs (on peut aussi arrêter de boire et on vous a déjà dit de ne pas frotter)…
Les bases ont différentes couleurs selon ce que l’on veut cacher.

3. Unifier le fond de teint
Il se met PARTOUT !
Si si ! Et je ne parle pas uniquement du cou
Il se met sur le visage, les paupières, les lèvres, la racine des cheveux…

4. Corriger grâce à l’anticerne
Donc l’anticerne, c’est après le fond de teint. Si vous avez de grosses poches et que vous faites rien que des folies la nuit, l’astuce est de posée 2 cuillers sous les yeux pendant 15 mn. Attention, les cuillers auront passé la nuit dans le congélateur avant. Sinon paraît qu’il y a des patchs…

5. Matifier grâce à la poudre

On l’applique sur tout le visage, ainsi que les paupières et même les lèvres.
Un vrai garde-manger que le maquillage…

6. Les fards à joues et modeleur pour structurer
On utilise de l’ombre claire ou foncée selon que l’on veuille donner du volume ou affiner le visage.

maquillage.jpg
Les yeux – les lèvres

Déjà je suis fatiguée rien qu’à l’idée de tout ce qu’il y a à faire avant d’arriver aux yeux ou aux lèvres… Alors bon, je vous conseille le site Maquillage Conseils à nouveau, vous trouverez plein d’astuces, de techniques de tout ce que vous voudrez… jusqu’au choix des couleurs.

Mais comme je suis sympa je vous donne les étapes dans l’ordre, pour les détails vous savez où aller. Alors les yeux :
1. La poudre libre (ça manquait)
2. Le crayon pour les yeux
3. Les fards à paupières (plusieurs couleurs en même temps mais assorties)
4. L’eyeliner
5. Le mascara
6. Le crayon à sourcil

Les Lèvres
1. Le crayon à lèvres
2. Le rouge à lèvres
3. Le brillant à lèvres


Et voilà !!!
Messieurs, vous comprendrez maintenant pourquoi une femme est toujours en retard. C’est que c’est du boulot de vouloir vous plaire à tout prix ! Donc, vous êtes tout autant responsables qu’elles, puisqu’une femme se doit d’être belle avant tout (elle était facile celle-là).

Mesdames, si vous tenez tant à vous maquiller et que vous ne lésinez devant rien, la première nuit, couchez-vous maquillée puis tâchez de vous réveiller avant lui, afin de ne pas le choquer dès la première fois. Petit à petit laissez-le vous découvrir au naturel. Habitué puis envoûté par la beauté que vous lui présentez chaque jour, il ne remarquera plus vos imperfections et sera fier de se pavaner à vos côtés et vous montrera à l’ensemble de ses relations masculines.

Quoi ? Oh et puis vous faites bien comme vous voulez ! L’essentiel est que vous vous sentiez bien. Ensuite peu importe l’artifice si tout le monde s’y retrouve. Pour les plus flemmardes, reste encore le maquillage permanent...

N'empêche... J'ai fait un article moi !
J'ai pas fait semblant comme d'autre...

Publié dans Dans la vie ailleurs

Commenter cet article

Selda Prey 06/10/2007 19:36

Ah bon... o_OJe ne le savais pas.Mais là il doit y avoir une dimension culturelle, ce qui est différent de s'épiler pour une question de beauté.

Milla 06/10/2007 19:30

bah oui mais regarde par exemple dans les mariages musulmans les mariés sont complètements épilés, les deux je veux dire...

Selda Prey 06/10/2007 16:27

Qu'ils se teignent les cheveux ou se font lifter c'est quelque chose que je peux comprendre. Mais s'épiler entièrement...

Milla 06/10/2007 15:16

=> point de vue  Hub : Le maquillage peut également être vu comme une sorte d'habit que l'on peut avoir plaisir à enlever pour découvrir la vraie nature, les vraies expressions de vie de la personne désirée. Pouvoir voir une femme sans maquillage est donc un privilège réservé à celui qu'elle aime et qui l'aime, et qu'elle n'aura plus peur de décevoir... pour que la lumière puisse rester allumée. :op  autant rester nature (elle ou lui) je le rejoins dans son raisonnement... et pas que pour la lumière, mais pour apparaitre tel que l'on est et non masquer une personalité, évidemement il faut distinguer les petites touches colorées qui illuminent un visage et  peuvent aussi etre signe de bien etre... pour les hommes qui s'épilent non c'est leur propre volonté, je ne pense pas que les femmes l'exigent , à l'inverse des hommes, il y en a même qui se teignent les cheveux, se font lifter.

Selda Prey 06/10/2007 14:45

mdrrr !!! aaaah d'accord ! :opL'entrejambe aussi ???Mais ils ont quoi dans la tête ? Une demande de leur dulcinée ? :opOui nous avons tous notre part du sexe opposé. Clairement. Mais on ne demande pas l'uniformisation... vivi pour les velus ou non. D'ailleurs y a pas de raison qu'on soit les seules à devoir le faire sous prétexte d'offusquer la vue de ces messieurs :op