Don du sang en vidéo

Publié le par Selda Prey

L’appel de l’Établissement Français du Sang n’est pas passé inaperçu. La situation pour la rentrée demeure « tendue » et une mobilisation des Français est attendue pour ces prochains jours et tout au long du mois de septembre, notamment en Ile-de-France. Les besoins en produits sanguins ont augmenté de 10% ces 5 dernières années, 200 000 nouveaux donneurs devront répondre présent.

Seuls 4% des Français de 18 à 65 ans donnent leur sang chaque année. Dix minutes de votre vie pour en sauver d’autres… ça vaut peut-être le coup ?


En vidéo, différentes campagnes pour le don du sang.

D’abord pour vous détendre et rassurer, il est normal d’avoir une certaine appréhension. Vous n’êtes pas seuls…


Ensuite, deux campagnes – l’une française et l’autre américaine
 
 Une fausse pub de Pauline Goasmat  Aux grands maux, les grands moyens ?

Et pour finir, cette campagne espagnol basée sur l’interface de Youtube, via Yannick Lejeune.
Pour relancer l'animation, cliquez sur le bouton gauche.gif en bas, à gauche.


Pas de morale de fin, juste quelques informations sur le don du sang.

- Il n’est pas nécessaire d’être à jeun pour donner son sang, au contraire… Un petit repas léger ou une collation avant en évitant les matières grasses et l’alcool seront les bienvenus.

- Il faut peser au minimum 50 kg

- Après un tatouage ou un percing, il faut attendre un minimum de 4 mois avant de pouvoir donner son sang

- La France n’importe pas de sang

Publié dans A la Une

Commenter cet article

Selda Prey 31/08/2007 23:59

Sujet difficile en effet. Nulle intention de vouloir faire la morale, juste transmettre l'info. Si j'ai déjà donné mon sang, c'est loin d'être régulier et ça ne date pas d'hier.Pas de honte à avoir, c'est une démarche volontaire et personnelle.Ce sang synthétique est tout à fait valable pour les cas d'urgence. Mais pas pour ceux dont une transfusion est nécessaire très régulièrement. Mais il y a sûrement des évolutions à faire encore, c'est donc un bon espoir.

hub 31/08/2007 23:24

Sujet plus difficile qu'il n'y paraît en effet, donner une partie de soi pour un inconnu relève d'un sens de l'abnégation qui n'est pas naturel à priori.
Si certain le font de gaité de coeur en se disant qu'il serait bien content d'avoir du sang si eux même étaient dans le besoin, tient du raisonnement plus que du don de soi.
Reste la démarche purement généreuse, voire religieuse consistant à aider son prochain... mais dans ce cas, ou sont passés les croyants? Hors témoins de Jéhovah, bien sûr, qui eux ont définitivement trancher, si je puis dire. :op

Je fais partie des 96%, honte à moi sans doute...

Il existe aujourd'hui un sang synthétique, pourquoi ne pas mettre le paquet là-dessus? C'est à se demander si la survie des malades et autres accidentés est moins importante que ce besoin de forcer la solidarité qui depuis la découverte du sida et l'affaire du sang contaminé a de sérieux plombs dans l'aile, et la tendance n'est pas prête de s'inverser je le crains.

Plus de renseignements sur le sang synthétique:

http://www.cyberpresse.ca/article/20070605/CPSCIENCES/70605062/1020/CPSCIENCES